Skip to content Skip to footer

Jour 48: Que se passe-t-il au Togo?

J’ai assisté au Africa Product Keynotes organisé par les Friends of Figma de Lomé. C’était une expérience assez enrichissante de pleins de points de vue. Déjà à cause du Ayimolou que j’ai mangé et aussi de l’écosystème togolais que j’essaie de jauger.

Je sais que je ne peux pas me baser sur quelques personnes qui viennent à des événements pour juger de l’effervescence d’un écosystème. Convenez avec moi que ça permet quand même de rencontrer des entrepreneurs et les gens qui construisent des produits dans l’écosystème.

Dans l’article d’aujourd’hui je vais donner mon avis et partager des ressources avec vous.

L’organisation

L’activité a eu lieu dans les locaux de l’École Supérieure du Commerce et de l’Économie Numérique. J’avoue qu’en venant, j’avais des attentes. J’espérais voir 300 personnes, une organisation parfaite en termes de disposition, des goodies pour tout le monde, une connexion internet à disposition pour tout le monde. Comme l’a dit l’un des organisateurs, c’était leur première organisation et les premières fois ne sont pas toujours parfaites.

Toutefois j’ai apprécié le fait qu’il y ait des délégations d’autres pays comme le Bénin 🇧🇯 et le Sénégal 🇸🇳 . On doit se donner la force entre francophones de l’Afrique de l’Ouest.

Autre chose que j’ai aimé dans l’organisation est qu’ils ont commencé à l’heure et qu’ils n’hésitaient pas à me couper quand je posais trop de questions. Je partage avec vous le programme des deux jours.

Dans le fond

Ce qui m’a poussé à faire le voyage, c’est le terme « Product » qui était dans le thème. J’essaie d’assister à toutes les activités liées aux produits technologiques en Afrique afin de savoir ce qui se fait de mieux et de rencontrer aussi les créateurs et les concepteurs.

Le terme « Product » a été mis pour parler du design de produit. De toutes les façons ça fait tout son sens puisque c’est un événement organisé par les Amis de Figma et sur cette plateforme design collaborative, il y a des designers produits.

Dans le fond, nous avons parlé de storytelling, de relations avec les clients quand on est une agence, et nous avons fait des études de cas avec des produits comme l’application mobile de Gozem.

Les ressources

Nous avons discuté de Invision, et de la raison pour laquelle ils ont fermé. C’est un très bon cas d’école que je vous invite à lire ici.

J’aurais aimé qu’on parle plus de produit, de PLG (Product Led Growth), de Gamification, de design évolutif pour nos écosystèmes. Rien que pour ça, je n’ai pas été satisfait. Cela reste une attente personnelle. Les prochaines fois, j’inventerai les organisateurs à orienter les Keynotes dans la technicité et à faire des études de cas de produits desquels on pourrait apprendre des leçons selon l’industrie.

Je pense que le challenge de ce genre d’événements (Africa Product Keynotes, Google Developer Group, etc) c’est d’aller au-delà de la diffusion du savoir et d’entrer dans une dynamique de construction et d’expérimentation. On ne va pas se contenter d’apprendre aux gens comment faire comme nos collègues du nord. On doit créer nos styles et leur donner tellement de force que nos collèges du nord voudront s’en inspirer pour faire des choses chez eux. Ça ne doit plus être dans un seul sens. On est en 2024 voyons !

Leave a comment

We Scan Gift

Scanne et tente de gagner un cadeau !