KELVIN AGENTK

Développement – Economie – Gouvernance du point de vue d'un jeune africain

Lire plus

[…]

Était-ce la chaleur de la nuit, ou un sacrifice qu’elle avait oublié de faire avant la tombée de la nuit ? Le fait est que ce soir-là, Fémi ne put dormir profondément. Elle avait un mauvais pressentiment, c’est pour cela que le lendemain, dès le premier chant du coq elle se mit à genou sur la natte étalée devant l’autel de Vodou du dieu Tohosu érigé au milieu du temple afin de se recueillir. Elle fut interrompue dans sa méditation par le bruit de la cloche accrochée à l’entrée de chez elle et qui alertait d’une visite. Le visiteur en question franchi le seuil du vestibule d’un pas hésitant.

  • Vodousi je vous salue, dit la voix de la personne sur le pas de la porte.

  • Puissiez-vous avoir la tranquillité du cœur en franchissant le pas de la maison de nos ancêtres, répondit Fémi.

Fémi relevant la tête regarda son visiteur de la tête aux pieds.

  • La paix règne ici, prenez place.

  • Je suppose que vous savez qui je suis. Je suis le père Christophe, le prêtre catholique du village.

  • Je sais en effet qui vous êtes, répondit la prêtresse

  • Aucune occasion auparavant ne nous a permis de nous présenter. Je suis ici ce matin parce que j’ai appris qu’une femme de ma communauté a été taxée de sorcière après le décès de son époux. Selon la tradition elle devra être enfermée dans une chambre où vous aurez préalablement brûlé du piment. Je viens vous expliquer que cela ne sera pas possible parce que cette femme en question souffre d’asthme, vous risquez de la faire mourir. […]


[…]

Aujourd’hui, il sera question pour vous de vous rendre en surface pour faire des prélèvements de données et récupérer le squelette d’un dénommé KOFFI HANNAN. Il a été un personnage important de la civilisation passée. Il a même reçu un prix Nobel de la paix à son époque. L’un de nos drones à la surface a pu retrouver le lieu où repose son squelette grâce à l’indice d’ADN de reconnaissance que nous lui avons assigné. Celui-ci est encore en parfait état de conservation. Ce sera pour le musée et pour monde un bonheur que vous puissiez le rapporter ici afin que nous en fassions bonne conservation.

  • Vous trouveriez des cordonnées de localisation dans l’énergo-jet dont vous disposeriez pour cette mission. Cette mission se déroulera dans une partie de l’ex-continent Africain, un coin qui s’appelait GHANA.

Pendant que l’hologramme parlait, ils restaient tous attentifs à son discours et personne ne bougeait mis à part Will qui se sentait saisi par ce qu’il entendait. Quand l’hologramme déclarait enfin que c’est Will qui serait le chef de la mission, son étonnement fut si grand qu’il se mit à trembler des mains. Un tonnerre d’applaudissement éclatait par tous ceux qui étaient là et se suivaient des félicitations pour lesquelles il répondait avec la plus grande modestie en serrant de ses mains tremblantes ces collègues.

C’était le moment d’aller se préparer et se munir de l’arsenal nécessaire pour la réussite de la mission en surface. C’était une équipe de sept personnes constituées d’un pilote, quatre soldats, un assistant et de Will. Ce n’était pas la première fois qu’il allait en surface avec une équipe, mais jamais il n’y était allé en tant que chef de mission. Cependant rien à craindre de l’équipe qui l’accompagnait, elle était constituée des personnes bien formées et par-dessus tout habituées au caractère morose de la surface. De toutes les façons, ce n’était jamais un novice que la firme envoyait à la surface. […]

Revenir en haut de page