Skip to content Skip to footer

Jour 96 : Le porno est-il dangereux pour la santé ? Non !

grayscale photo of naked woman

Les amis je vais poser les questions qui vous fâchent mais que vous aimez. Que ce soit par vos valeurs propres, par des règles religieuses ou par envie personnelle, nous avons une relation assez spéciale avec le sexe. Personnellement, je pense qu’avoir la surexposition du sexe et sa place dans le markéting, on ne peut plus faire comme cela n’existait pas et fermer les yeux dessus. Peut-être votre choix

Chaque seconde, 28258 personnes dans le monde vont sur un site porno. Quand vous regardez aussi les site web les plus visités par les béninois, il y a au moins 3 sites web porno dans les dix premiers sites. Selon des données (que j’ai la flemme de retrouver), on estime que ces contenus pour adultes représentent 35% de la totalité des contenus téléchargés sur internet. En 2019, le site que je ne vous présente plus PornHub a enregistré 42 milliards de visites dans le monde. Cela fait 115 millions de visites par jour. En faisant cet article, je me suis rendu compte que vous étiez des ingrats. Moi je fais tout pour vous écrire des articles de qualité et certains d’entre vous, au lieu de lire mes articles et de partager, ils préfèrent regarder des sites Porno. Shame on you !

Avec 115 millions de visites chaque jour, vous vous rendez bien compte que l’industrie du X n’est pas prêt à sombrer, au contraire. Cette industrie a eu de vieux jours et il aura encore de jeunes jours. L’industrie de la Pornographie a toujours existé. Depuis la Grèce antique, les gens s’amusaient à mettre des messages explicites sur des murs, dans des œuvres d’arts et dans des livres. C’est à croire que l’être humain aime voir ses semblables se reproduire.

Comme on est plus de l’époque de la Grèce antique, et que maintenant il y a Internet, le contenu pornographique s’est répandu à une vitesse folle. Aujourd’hui, vous pourriez y avoir accès gratuitement, quand vous voulez, sur toutes les plateformes. Vous n’avez parfois plus besoin d’aller les chercher, c’est eux-mêmes qui viennent à vous.

Il y a des experts qui ont découverts que le visionnage de contenu pornographique a un impacte sur notre santé mentale. Par exemple, plus vous en regardez, moins ça vous intéresse avec le temps. Pour conserver les émotions ressenties, les gens ont tendance à rechercher du contenu de plus en plus intense. C’est le même fonctionnement que la drogue ou l’alcool. Plus vous en prenez, la quantité habituelle ne vous fait plus d’effet donc vous aurez tendance à augmenter la dose… c’est ce qu’on m’a dit.

Dans un couple, la pornographie a tendance à éloigner les gens. Les hommes mariés qui regardent du porno ont deux fois plus de chance (ou de malchance) de divorcer et les femmes qui regardent du prono ont trois fois plus de chance ou de malchance. La réaction de notre cerveau à la stimulation sexuelle est une poussée de dopamine : l’hormone du plaisir. En plus de ce plaisir que la dopamine apporte, il garde en mémoire où vous pouvez trouver ce plaisir. Moi je vous le dis, la dopamine, c’est une vicieuse. Les personnes qui ont tendance à consommer du contenu pornographique se tournent instinctivement vers leur téléphone ou leur ordinateur quand ils ont des envies sexuelles au lieu d’aller voir s’il y a moyen chez leur partenaire. Le cerveau aime les raccourcis donc ne lui donnez pas du grain à moudre.

Le risque quand on est habitué à cette pratique, c’est que le système de récompense de notre cerveau est endommagé. Selon le journal de la médecine sexuelle, en plus des dysfonctionnements sexuels, la consommation excessive de pornographie dégraderait votre santé mentale et favoriserait la dépression et l’anxiété.

A petite dose, la consommation de pornographie peut créer un environnement de tolérance et d’ouverture pour les couples. Cela leur permettra d’explorer ensemble leur fantasme érotique. N’essayez même pas de dire que vous n’avez pas de fantasme érotique, sauf si vous êtes asexuels. Même les bougie aiment les flammes. La belle preuve est qu’elles fondent d’amour devant elles. A petite dose toujours, vous pouvez utiliser la pornographie pour renforcer votre santé sexuelle et connaitre des choses sur certaines orientations sexuelles. Je n’ai sûrement plus besoin de vous le dire, la pornographie aide ceux qui pratiquent la masturbation à lutter contre le stress et l’anxiété. On n’est pas ici pour juger les gens. Les gens font ce qu’ils veulent et si ça vous dérange, sautez et calez en l’air. L’info la plus insolite que j’ai appris en faisant des recherches pour cet article, c’est que le Lebron James, le Ahoco peut permettre de réduire les risques de diabète de type 2.

Vous me connaissez, je ne suis là pour juger personne. La science est étrange parfois. Si vous faites des choses qui vous mettent bien, tant que ces choses ne concernent pas les autres (sans leur accord) ou respectent les règles de bonnes mœurs, vous êtes libre. C’est votre main, c’est votre argent, c’est votre connexion internet (sauf si vous utilisez le Wifi de l’église) et c’est votre santé. N’abusez pas. Retenez qu’un enfant qui veut vivre longtemps ne monte pas sur un papayer. Ceci est le jour 96.

Leave a comment

We Scan Gift

Scanne et tente de gagner un cadeau !