KELVIN AGENTK

Développement – Economie – Gouvernance du point de vue d'un jeune africain

Lettre pour mon pays: Tourisme

Cher pays, je t’ai observé depuis longtemps. J’ai regardé tes manières de faire et ta façon de vivre. Je me permets donc de t’écrire cette lettre pour que tu saches quoi faire au futur. Je m’adresse au peuple, à toute personne lisant ce message et à tous ceux qui y trouve un quelconque intérêt. Ceci est pour l’épanouissement de la culture, quel que soit le pays et le nom qu’on lui donne.

Dans ce message, je parle d’amour ; d’amour pour son prochain, d’amour pour son peuple, de patriotisme. Tout est basé sur l’histoire et la culture. Si nous perdons ces deux choses, nous sommes tous bons pour la dérive. Un peuple qui les perd, se perd.

Pour cultiver et valoriser les valeurs essentielles du socialisme, nous devons nous baser sur notre brillante culture traditionnelle. Toutes ces solides valeurs essentielles sont profondément enracinées. Abandonner ces valeurs reviendrait à nous couper de la ligne vitale de notre culture. La culture traditionnelle se distingue par l’étendu de sa richesse. Elle nous permettra de rester serein dans l’agitation des cultures mondiales.

Notre culture est millénaire et renferme notre quête spirituelle la plus profonde. Elle est une icône spirituelle spécifique à la nation et a assuré le renouvellement continu de cette nation, de génération en génération. Les vertus traditionnelles sont l’essence de la culture et contiennent de riches ressources éthiques. C’est seulement en protégeant ces valeurs que nous pourrons ouvrir une voie vers l’avenir. Et c’est seulement en héritant et en transmettant ce que nos ancêtres nous ont laissés, que nous pourrons créer quelque chose à nous.

En ce qui concerne les cultures des différents peuples, notamment les valeurs et les règles morales transmises au cours de l’histoire, nous devons traiter chacune de manière adéquate et les assimiler en éliminant les scories selon les principes dits « Que l’ancien serve l’actuel ! » et « Qu’en rejetant ce qui est révolu, on crée le nouveau ! » Cela, afin de cultiver et d’éduquer le peuple à l’aide du patrimoine intellectuel national.

Nous devons expliquer clairement l’origine historique, l’évolution et la tendance essentielle de la culture traditionnelle, ainsi que ses créations, ses valeurs et ses traits distinctifs, afin de renforcer la confiance du peuple dans l’excellence de la culture et des valeurs nationales.

Nous devons bien traiter les relations entre héritage et innovation, tout en assurant en particulier une transformation et un développement créatif. »

Si vous avez lu ce message et que vous le pensez pertinent, partagez-le avec vos amis, et autour de vous. N’hésitez pas à laisser des commentaires et à souscrire à la newletters pour être informer le premier quand je publie un article.

Kelvin

2 réflexions sur « Lettre pour mon pays: Tourisme »

  1. Et c’est seulement en héritant et en transmettant ce que nos ancêtres nous ont laissés, que nous pourrons créer quelque chose à nous…

    Très fort le messages. Le diable ne se retrouve pas dans tout ce que nos ancêtres nous ontlaissé comme nous font croire les religions importé.

    1. En effet, c’est en partageant nos valeurs et nos histoires personnelles que nous pourrons affirmer clairement qui nous sommees vraiment.
      Merci beaucoup pour votre commentaire.

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :