Skip to content Skip to footer

Jour 67 : Comment vivre très longtemps ?

woman in white tank top wearing blue knit cap

Nous avons souvent le chic de faire des pronostiques sur notre durée de vie sur terre. Certaines personnes veulent mourir jeune, d’autres vieux. Tout le monde a déjà pensé à l’âge auquel il/elle sentirait que sa vie sur terre a été bien vécue, et assez longtemps. Pour vous peut-être c’est 40 ans, pour d’autres c’est 80 et pour d’autres encore c’est 110 ans. Selon ma foi, je sais que c’est Dieu qui donne la vie et que c’est Lui qui la reprend. Si vous ne partagez pas cette foi, au moins vous serez d’accord avec moi que la mort c’est la seule réalité à laquelle aucun humain ne peut échapper.

Ces deux dernières années j’ai beaucoup de personnes que je connaissais, beaucoup de personnes dont j’étais même proches, perdre la vie. Ils étaient jeunes, semblaient être en pleine forme quand je les ai vu et pourtant le jour d’après j’apprenais qu’ils étaient décédés.

D’après l’organisation mondiale de la Santé, parmi les 10 premières causes de mortalités dans le monde, les accidents de la route n’arrivent qu’en dernière position. Les neuf premières causes de mortalités dans le monde sont des maladies. Parmi ces maladies, il y en a qui sont génétiques et d’autres qui sont liés à notre style de vie. J’ai envie de dire qu’on ne peut rien contre les maladies génétiques mais je ne vais pas le dire parce que je sais qu’il y a des personnes qui ont vécu très longtemps alors que même les médecins disaient le contraire. Tout est presque lié à notre style de vie.

A cause des gens autour de moi qui sont partis, j’ai commencé à me documenter sur les raisons qui faisaient que certaines personnes vivent plus longtemps que d’autres. Alors j’ai découvert les zones bleues. Il y a dans le monde quelques endroits où la population vit plus longtemps qu’ailleurs. Ils réussissent à éviter certaines maladies et arrivent à atteindre en moyenne 100 ans. Je pense qu’on pourrait apprendre des choses d’eux.

Ces zones bleues sont :

  • La région montagneuse de Sardaigne,
  • L’île grecque d’Ikaria,
  • L’île japonaise d’Okinawa
  • La péninsule de Nicoya, au Costa Rica.
  • Loma Linda en Californie (USA)

Ce n’est pas en passant quelques jours ou quelques semaines là-bas que vous allez vivre cent ans hein, ce n’est pas la magie. Vous pourriez atteindre le centenaire si vous y vivez longtemps et que vous faites les activités que ces gens font. Personnellement, j’entends copier ce qui est à copier de ces zones bleues et contextualiser à Togoudo. Je vais tenter ma chance.

Parmi les habitudes de vie que ces gens observent, il y a :

  1. Un régime alimentaire équilibré : Les habitants des zones bleues ont tendance à suivre un régime alimentaire riche en fruits, légumes, légumineuses, céréales complètes, noix et graines. Vous qui mangez de la viande et du poisson tout le temps-là, arrêtez et consommez plus de légumes et de noix si vous le pouvez. Ces aliments sont souvent associés à des bienfaits pour la santé, tels que la réduction des risques de maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Les 9 premières causes de mortalités sont dûes justement aux maladies cardiovasculaires et respiratoires, et à certains cancers. Les chiffres ne mentent pas.
  2. Une activité physique régulière : Je ne vais jamais arrêter de vous le dire : BOUGEZ. Faites des activités physiques. J’ai même appris la dernière fois que marcher n’était pas une ‘’ vraie’’ activité physique. Faisons donc plus que ça. Les personnes vivant dans les zones bleues ont généralement un mode de vie actif. Ils intègrent l’exercice physique dans leur quotidien, que ce soit à travers des activités agricoles, la natation, la danse ou d’autres formes d’exercice. Si vous le pouvez allez à la salle et faites des exercices de renforcement musculaire. Je ne dis pas d’être comme Rambo mais de bruler vos graisses et de détendre vos muscles.
  3. Une distance par rapport au stress : Je ne sais pas si c’est encore possible de vivre sans stress. Même les bébés sont stressés de nos jours. Pour vivre loin du stress, il faut arrêter de travailler… non je rigole. Pour vivre loin du stress, il faut avoir des modes de vie sociaux plus forts et avoir une approche positive de la vie. Pour ça, sortez avec des amis, faites des activités et surtout, ayez une vie spirituelle communautaire. Ils ont demandé à des vieux vivants dans les zones bleues ce qu’ils faisaient le weekend et ils ont dit qu’ils allaient à l’église. D’autres ont dit qu’ils allaient faire des œuvres communautaires. Il ne sert à rien de prétendre se reposer le weekend loin des gens. La solitude est l’une des raisons pour lesquelles les gens perdent l’envie de vivre et quand l’envie de vivre part, la mort s’installe. Il nous faut à tous une bonne raison de vivre, des gens pour qui on compte et des gens qui comptent pour nous. Les liens sociaux, le soutien communautaire et la gestion du stress contribuent à une meilleure santé mentale, ce qui peut influencer la longévité.
  4. Une sobriété dans tout : Non, l’alcool ce n’est pas de l’eau. Les industries de consommation ont bien su nous vendre l’alcool au fil des ans. Ils en ont fait quelque chose de beau, de prestigieux, quelque chose de nécessaire parfois. C’est faux. Dans les zones bleues, la consommation de l’alcool est modérée et souvent associée à des habitudes sociales plutôt qu’à une consommation excessive. Ce n’est pas seulement pour l’alcool que cette règle s’applique mais aussi pour la nourriture, la cigarette et la drogue. L’abus de toute chose nuit.  

Une vie saine et longue est à la portée de tout le monde. Ce ne sont pas juste des règles. C’est un style de vie que vous devirez tous adopter. Beaucoup de maladies viennent de ce que nous mangeons, surtout des viandes et des poissons. Si vous avez une bonne génétique et que vous ne tombez jamais malade, vous pouvez faire ce que vous voulez à condition que ce ne vous rattrape jamais. Mais si vous pensez que c’est utile de faire attention parce que vous ne voulez pas enrichir les hôpitaux, alors surveillez de près ce que vous mangez. Mangez dehors si vous êtes sûr de la qualité de plats sinon cuisinez vous-même. Bougez autant que possible. Vivez en communauté avec les gens que vous aimez. Faites des actions pour la communauté et rendez-vous utile. Les gens qui disent : « Il faut bien qu’on meurt de quelques choses », ils comptent sur quelque chose. Nous on a que Dieu donc on ne doit pas jouer au con. Ceci est le jour 67.

Leave a comment

We Scan Gift

Scanne et tente de gagner un cadeau !