Comment allez-vous chers amis lecteurs ? Vous ai-je manqué ? Non? C’est pas grave. Lol. 

J’ai des amis avec lesquels j’ai eu une conversation pour le moins conventionnelle. Il s’agissait d’une image publicitaire sur une conférence qui aurait lieu sur le thème: « Ce que l’école l’école ne nous apprend pas». Jusque là ce n’est pas encore bien grave puisque le secret du succès d’une bonne communication réside dans le choix du titre. Le problème se trouve au niveau du contenu de cette formation. Généralement et très souvent, des «illuminés de la dernière heure» viennent chanter à qui est prêt à écouter que le système a tout gâté. Je suis personnellement très allergique à ce genre d’intervention. Pourquoi?

Moi entrain de réfléchir 😉

1- C’est quoi / qui le système ? 

Tout le monde accuse le système sans réellement savoir ce que c’est où qui c’est. Et selon vous? Le système c’est qui/quoi? C’est tout ce qu’il y a de plus incorporelle. Autant il veut tout dire pour ceux qui l’utilisent, autant il ne veut rien dire pour moi. Chacun y met ce qu’il veut, quand il veut, comment il le veux.

Souvent quand je veux donner raison à ceux qui sont abonnés à la politique du “système”, je dis que ce SYSTÈME regroupe des systèmes… en gros je ne sais pas ce qu’ils veulent mettre dans leur expression “Système”. Personnellement je pense qu’ils veulent accuser quelqu’un ou un groupe de personnes dont ils font eux-même partie. Ils savent qu’il y a un problème mais ne peuvent pas dire clairement qui en est à la base. Bien belle façon de se défiler devant les situations.

Si vous pensez que les choses ne sont pas bien faites, que les choses ne vont pas bien, Soyez le changement que vous voulez. Si vous ne savez pas comment vous allez le faire,et bien…. Je ne peux pas tout vous dire hein. Inspirez-vous de ceux qui ont déjà réussi dans ce domaine. Mais je vous en prie, arrêter de nous dire que le système est biaisé alors que vous n’avez rien à proposer pour un changement. 

Time to do something for change!

Quelqu’un

2- L’école, c’est la solution à tous les problèmes que nous rencontrons. 

Il n’est pas compliqué de nos jours d’entendre les gens dire que c’est l’école qui est à la base de tous les maux de nos sociétés actuelles. Paradoxalement à ces gens, je dirai que l’école est ce qui a permis à ce qu’on soit là où on en est actuellement. Sans l’école, nous seront sûrement encore à la première révolution industrielle. C’est l’école qui nous enseigne :

  • Le civisme
  • l’alphabétisation
  • les langues étrangères
  • la morale internationale 
  • l’hygiène (l’école en fait plus que les autres cadres)

C’est aussi elle qui nous aide à découvrir d’autres horizons à travers les livres, d’autres compétences à travers les matières, d’autres points de vues à travers les personnes que nous y rencontrons. 

Allez dire à quelqu’un qui n’est jamais allé à l’école que la terre est ronde et il vous dira en même temps que ce sont des conneries. Celui qui y est allé, par contre, il sait que cette information a été vérifié par des chercheurs. (A moins que vous même ne soyez pas sûre de cette information)

Si l’école n’existait pas, il y aura au plus trois métiers: Cueilleur, chasseur et cuisinier.  Sans l’école chacun vivra sur son continent sans savoir si oui ou non d’autres peuples existent. Pas de téléphone, pas d’ordinateurs, pas d’internet, pas d’avion. Au mieux toutes ces choses seront encore à l’étape de prototypage. Et ne parlons même pas de la santé…

3- Ce n’est pas un problème de forme, c’est un problème de fond.

L’école idéale est un espace où les étudiants sont suivis au cas par cas. Les idéalistes voudraient qu’il y ai un enseignant pour chaque étudiant . Ce serait génial dans la mesure où la connaissance sera transmise en tenant compte du caractère et de la personnalité des étudiants. 

Ce n’est pas un problème de forme

Malheureusement cela reste une idéologie qui n’est pas réalisable -sauf miracle.  Je pense personnellement que les seules modifications réalistes et responsables de l’éducation africaine et béninoise est l’intégration des nouvelles technologies et l’écologie dans l’enseignement dès les premières classes du primaire. 

Crié sur tous les toits que le problème de l’Afrique est l’école serait une fuite de responsabilités. L’école est la solution. Il faut certes faire quelques ajustements mais elle reste quand même la meilleure solution. Comme le dit Nelson Mandela: Le meilleur moyen pour changer le monde c’est l’éducation.

La structure actuelle de l’enseignement est bonne même si elle n’encourage pas assez l’entreprenariat. Restons toutefois ouvert à d’autres structures si elles sont prometteuses et testées. Ne restons pas cantonner à nos spéculations. L’école est la solution. Le plus grand défis de l’Afrique dans l’éducation est d’envoyer tous ces fils et filles à l’école et de leur donner la force et les moyens d’y rester. 

Je vous laisse réfléchir sur ces phrases… en attendant je vous invite à discuter du sujet en longueur et en largeur dans les commentaires.  Très impatient de vous lire. A bientôt. 

Related Posts

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :