KELVIN AGENTK

Développement – Economie – Gouvernance du point de vue d'un jeune africain

Les pires camarades

Pour ceux qui ne le savent pas encore, j’adore étudier. J’aime l’école ou l’université ou le collège (C’est à vous de voir). L’une des raisons qui justifient ce sentiment, c’est qu’on y rencontre les esprits les plus brillants et les esprits les plus tordus. J’ai fait une compilation de mes moments favoris et je vous invite vivement à lire.

e8b5b6a5-fe0a-4dff-8443-bbfd0d2770a7

  • Dans les salles, il y a toujours un groupe d’étudiants qui ne font que bavarder. Leur rôle dans la salle : l’animation. Ils font des blagues pourries et la plupart du temps, parlent du football. Ils sont souvent en retard et au lieu de recopier le cours qui sur le tableau, ils préfèrent faire des photos. De vrais paparazzis. C’est qui restent au fond de la salle. (Les gars vous vous reconnaissez ?)
  • Il y a cette personne qui ne comprends jamais rien. Le professeur a beau expliqué de toutes les façons possibles. C’est le genre de personne qui comprend vite après une longue explication. :LOL: C’est le gars qui pose des questions relativement idiotes. En fin de compte, il découvre qu’il traînait des lacunes depuis le collège. (Je ne veux donner le nom de personne.)
  • Il y a aussi cette personne qui n’est jamais au cours. On dirait qu’il fait un marathon de cours manqués. La première fois, il dit que le cours ne sera pas trop intéressant parce que c’est le premier cours mais après il dit qu’il ne comprend rien parce qu’il a manqué le premier cours – Oui je sais. Il court derrière se queue. Après, cette personne te dérange pour que tu lui explique les leçons manquées et quand c’est le moment, il manque encore. Si par miracle il vient à un cours, c’est qu’il est devant son ordinateur en train de jouer. (Thony ce n’est pas une bonne vie)
  • Certains étudiants sont carrément des illuminés. Ils passent leur temps à émettre des théories complotiste où ils essaient de discréditer le système éducatif. C’est une bonne chose en soi (si c’est justifié) mais la plupart de ces gens sont des fantômes. Ils essaient tous de devenir le prochain Steve Jobs ou le prochain Mark Zuckerberg. Ils sont tellement à fond dans leurs délires que l’école semble être une insulte à leur intelligence. Certains vont se reconnaître)
  • Enfin, il y a moi. L’homme le plus sérieux de la salle (N’importe quoi) ; toujours l’air grave, entrain de fixer le tableau ou un livre. Le genre de gars qui ne vit pas : le parfait rabat-joie qui crie tout le temps silence. Je réponds toujours avec sérieux et quand je ne fais rien, je fais la morale aux autres. (Vu comme ça, j’ai vraiment l’air chiant) C’est pour ça que tout le monde m’aime :LOL:

9ba179a5-b1f9-4dca-af56-b47ea3f2373e
En réalité, je suis le genre d’étudiant qui aime la vie et qui souhaite à tout le monde le bonheur. Il faut profiter de la vie, rire, s’amuser, sortir, apprendre, bref être heureux tant qu’on le peut.
NB : Je n’ai pas terminé ma liste. Je ne voulais pas trop vous faire lire 😉
Il reste encore beaucoup de personnes comme les gens qui ne disent rien en classe. De vraies tombes et il y a vous, mes amis qui aimez tellement lire sans aimer et sans partager. Je voudrais dire que pour ça je vous déteste mais en réalité je vous aime.

Kelvin

2 réflexions sur « Les pires camarades »

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :