Je viens de terminer les deux saisons de la série Netflix YOU. Ce n’est pas (vraiment) mon genre de regarder une série jusqu’à l’aube mais cette série peut avoir le mérite de captiver l’attention.  

C’est l’histoire d’un homme qui s’attache à des femmes en fonction de l’impression qu’elles donnent sur internet et dans la rue. Il passe son temps à surveiller les cibles jusqu’à ce quelles deviennent des proies. Il s’intéresse à elles, les espionne, fais des recherches sur elles, tombe amoureux de celle qu’il désigne compatible à lui et la rend amoureuse en retour.  Et quand la belle histoire d’amour qu’il s’est inventé commence par mal tourné, il torture les femmes. Lui, c’est Joe. 

Joe est un homme jaloux qui lit les messages dans le téléphone de ses partenaires. Il les suit dans la rue, écoute derrière les portes et quand il voit une menace, il se charge de l’éliminer. Il enferme les gens dans une boîte en verre pour les obliger à accepter sa réalité. Ce monde parfait dans lequel tout est carré et beau selon SES règles.

YOU Netflix

Joe est un psychopathe et un sociopathe égocentrique. Néanmoins il n’est qu’une victime. Les vraies causes de son comportement sont une mère absente qui le laissait seul au centre commercial pour sortir avec d’autres hommes ; un tuteur, ancien des forces spéciales russes qui l’enfermait dans une cage en verre puis l’obligeait à changer de comportements en lisant. Joe n’avait pas le choix quand il était jeune. Il devait être carré pour survivre. Joe n’a pas connu la diversité quand il était jeune: c’était soit blanc, soit noir. Alors quand Joe a grandit, il ne supportait pas que les choses ne soient pas blanches ou noires. Cela l’énervait et il voulait coûte que coûte que tout soit parfait comme IL LE FAUT. 

Joe est un homme qui a beaucoup perdu par son passé. Il ne souhaite plus perdre. C’est pour cela qu’il protège ce qui lui ‘’appartient’’, qu’importe le prix et les personnes qui pourraient en mourir. 

Joe me rappelle chacun de nous. Nous protégeons tous quelqu’un ou quelque chose. On ne souhaite pas avoir le cœur brisé et pour cela, on décide de ne plus s’attacher aux autres. On est jaloux, trop protecteur. On se sent investit de la mission de protéger ce qu’on aime. Malheureusement on finit par créer des monstres qui ne savent pas aimer, qui ne sont pas tolérant, racistes, xénophobes, homophobes, etc. 

On devrait faire attention à ce qu’on dit aux autres, à l’éducation qu’on donne à nos enfants, aux choses qu’on décide de laisser passer ou non. Sachons-le, les gens ne peuvent donner que ce qu’ils ont reçu. Qui a reçu de l’amour, donnera de l’amour et qui a reçu de la haine, donnera de la haine. 

Kelvin Agentk

On est des êtres qui se battent pour protéger ce qu’on aime : Un voleur agit peut-être pour ne plus jamais faire l’expérience de la pauvreté, un alcoolique boit, pour se protéger de souvenirs trop douloureux et un parent trop exigent bat ses enfants parce qu’il ne leur veut pas une vie gâchée par la paresse, le vice et l’oisiveté. 

Serions-nous tous des psychopathes non diagnostiqués ? En cas de doute, allez voir un psy. 

Related Posts

3 Comments

  • Arthurlio

    Tu as tellement bien décris cette série. Ça a vraiment le mérite d’être regardé. Et on est vraiment tous des psychopathe.
    C’est à dire que à un certain niveau, je me suis mis à comprendre ce qu’il faisait et à accepter ça. Surtout lorsqu’il à sauver la soeur de sa voisine des griffes du pédophile.
    Mais, redescendons sur terre: Ce qu’il fait n’est pas si bien.
    Bravo Kelvin. Ton article est intéressant.

    • Kelvin

      Je suis content que tu aies lu l’article et que tu en as compris les subtilités. Il y a des films qui sont tellement bien écrits qu’ils nous font faire introspections. C’est vaiment un bon film.
      Merci pour ton commentaire et compliment Arthurlio. Au plaisir de te lire encore

  • Sabik

    Très intéressant ! Il y a un psychopathe qui se cache en chacun de nous. Il faut juste faire attention à le garder bien enfoui afin de ne pas enfreindre les règles de la société.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :