Skip to content Skip to footer

Jour 80 : Comment le samedi pizza a donné des emplois et former des couples.

blue pizza neon signage turned on

Avant toute chose, sachez que cet article ne servira pas à répondre à la question : c’est quand le prochain Samedi Pizza. Je vous laisse chercher l’argent un peu plus et on va en organiser. J’ai promis qu’avec l’équipe on allait organiser le festival de la pizza sous un nouveau format en tenant en compte des apprentissages des trois dernières années. Comme je l’ai dit, l’article ne servira pas à répondre à vos questions.

En trois années, ce que je retiens c’est que des liens se sont créés. Je savais depuis le début qu’avec tous les événements de réseautage qui s’organisaient dans la ville, il fallait faire la différence. Si c’était juste pour se retrouver, jouer les personnes intelligentes ou riches, on n’allait pas faire long feu. On allait simplement se fondre dans la masse comme une odeur de pet dans les toilettes. Je vous explique comment tout s’est passé.

Un projet pour le peuple, par le peuple.

Connaissez-vous l’histoire ? Tout est parti d’un tweet un samedi soir. J’ai demandé qui était chaud pour qu’on partage des pizzas, du vin et qu’on discute de la situation socio-économique de mon village. Une heure plus tard, une dizaine de personnes m’ont contacté et sont venus à IROKO FABLAB. Spontanéité !  C’était une soirée extraordinaire, sans faux semblant et sans prétention. Pour moi qui aime recevoir des invités, c’était une bonne chose. Il y avait de l’ambiance improvisée et constituée de fou rire, de discussions sérieuses et de sujets moins sérieux. Nous avons commencé à 15h et les gens sont restés jusqu’à 22h. Quand ils sont rentrés chez eux, ils ont fait des tweets, ont mentionné le reste de leur communauté et ont raconté comment les uns et les autres étaient drôles. Sans surprise, ils en voulaient encore le samedi suivant. C’est comme ça qu’en un mois, nous en faisions deux ou trois. C’est devenu un projet porté par le peuple.

Un MVP (Projet minimum viable)

Au bout de trois organisations, je me suis rendu compte que ce projet allait prendre plus d’ampleur qu’un seul rassemblement d’ami ou de twittos autour de pizzas. Là il fallait structurer, il fallait penser à comment les pizzas allaient suffire, à comment il y aurait des boissons, et à comment les participants allaient passer une excellence soirée. C’était là que le plus dur allait se faire. Heureusement qu’il y avait Alfred, Kenny et Axel qui étaient en support et avec qui j’organisais les choses. L’événement qui avait du succès à nos yeux devait être soumis à la dureté de la réalité. Les gens sont souvent très enthousiastes par rapport à vos projets jusqu’au moment où il faut mettre la main à la poche. Et là, tu découvres les kpafloteurs, les gens qui ne sont justes là que pour la pizza gratuite, et les gens qui ne sont pas la cible en réalité. Le fait de mettre des tickets d’entrée à 2000 FCFA a filtré un grand nombre de personnes. En faisant ça, je me suis fait du bien. Les gens ne devraient pas participer à votre événement ou acheter votre produit parce que vous êtes amis. Ils doivent le faire parce que votre produit leur apporte de la valeur. Autrement, ils ne vous rendent pas service.

Maintenant que les gens paient, ils ont des attentes. Ils ont des conditions minimales. Pour avoir payé, ils veulent au moins un bel espace, ils veulent de bonnes pizzas, ils veulent du divertissement et des discussions de qualité. C’était ça notre MVP, et nous continuons de faire des améliorations et des itérations.

Des pizzas et de l’amour

Grâce au Samedi Pizza des affaires se sont faits…

Je discutais avec un ami la dernière fois et il m’a rappelé qu’il avec des opportunités pour son entreprise après avoir rencontré une personne au Samedi Pizza. De la même façon, j’ai entendu que des gens s’étaient mis en couple après avoir partagé de la pizza. Dans mon cas, j’ai appris, j’ai beaucoup appris ; j’ai rencontré mes stars pour de vrai, je me suis amusé et j’ai partagé de l’amour. Une autre de mes fiertés est que des personnes ont tirés des leçons des discussions que nous avons eu, même en rigolant, et ont créé des marques et des entreprises à succès. A aucun moment je n’aurais pensé que ce tweet spontané qui est ensuite devenu un projet, allait apporter autant de valeur et toucher positivement autant de personnes. Avé moi ! Avé vous !

Je ne sais pas quand je ferai le prochain samedi pizza parce que malgré que les tickets soient à 5000 FCFA maintenant, vos participations ne suffisent pas pour que le Samedi Pizza soit rentable pour moi et mes co-organisateurs. D’ailleurs j’ai honte de ne pas les payer après tout le travail qu’ils font. Je sais que nous devons agrandir le concept et accueillir plus de personnes et surtout, travailler avec des sponsors… Nous y venons. D’ailleurs, sans vous donnez de date, nous travaillons sur de nouveaux formats pour que vous continuez à recevoir de la valeur. Nous allons bientôt organiser un festival de la pizza à Cotonou. Il faut juste que nos étoiles s’alignent. Si vous avez des propositions de collaboration, des pistes d’activités ou si vous voulez rejoindre l’équipe, faites-le moi savoir. Pour les amis qui veulent que le Samedi Pizza vienne au Burkina, au Mali ou au Cameroun, sachez que bientôt est un jour proche. J’espère tous vous voir prochainement. En attendant, ceci est le jour 80.  

Leave a comment

We Scan Gift

Scanne et tente de gagner un cadeau !