KELVIN AGENTK

Développement – Economie – Gouvernance du point de vue d'un jeune africain

Là où l’école va mal

Je regardais l’une des vidéos Youtube de  “La Classe 19” (https://www.youtube.com/channel/UCyMu4osUvlE8WsYy-aR06Pg ), la solution proposée par l’atelier béninois de design SWIITCH; une chose pourtant évidente m’est apparue en tête. Les vidéos étant animées par des professeurs certifiées dans leur domaine, la question ne se pose pas sur le contenu des cours (le fond) mais plutôt sur la manière (la forme) dont le cours est dispensé. 

Crédit: Agence SWIITCH

Qu’est-ce que j’ai à dire sur la forme? 

Est-ce que vous connaissez les vidéos “C’est pas sorcier” sur Youtube? Les anciens qui aiment les sciences doivent avoir vu l’une de ses vidéos au moins une fois. Si ce n’est pas le cas, vous devriez y faire un tour pour voir (https://www.youtube.com/user/cestpassorcierftv ). Ces vidéos m’ont aidé depuis le jour où je les ai découvertes en 3ème et elles continuent de m’aider. Je les ai toutes suivies. 

Il s’agit de vidéo faites sur des principes de physique ou chimie. C’est n’est pas des vidéos où on montre comment on factorise des identités remarquables ou encore des théorèmes de logarithme mais des vidéos dans lesquelles les animateurs montrent comment les phénomènes naturels ou artificiels se comportent: le pendule, les forces motrices, les moteurs, le courant électrique, etc. Ils donnent les explications avec des objets réels qu’on rencontre dans notre environnement immédiat et ils le font de la manière la plus simple et la plus stupide possible pour que, tant que tu comprends le français, tu puisses comprendre; même si tu es un “comprend-tard”

Donc? 

Je pense que les cours doivent être dispensés de cette manière-là. Dessiner des lignes sur un tableau pour expliquer aux étudiants comment les phénomènes physiques et chimiques se comportent, c’est difficile. Même si l’élève est un surdoué, on ne comprend que les choses qu’on peut illustrer dans notre tête. Si je ne sais pas ce qu’on appelle moteur à combustion, ne me demandez pas d’avoir de bonnes notes dans ce chapitre. Les personnes qui arrivent à s’imaginer le fonctionnement des choses, travaillent forcément mieux dans les matières les impliquant (Sauf pour autres raisons ). Les cours doivent être pensés pour comporter le plus d’illustrations réelles possible. Les livres ne suffisent pas. Certains professeurs n’arrivent pas à expliquer le cours de la manière la plus simple possible. Ce n’est pas la faute de l’élève si à son tour il ne comprend pas facilement. Ce n’est pas la faute des enseignants non plus parce qu’ils n’ont ni la pédagogie, ni les outils nécessaire pour faire des explications de ce type -je suppose. 

Démonstration sur l’imprimante 3D. Crédit IROKO FABLAB

Pour cela?

Il faut acquérir les équipements dont il va falloir apprendre l’utilisation aux professeurs et aux élèves. Il y a des ateliers de mécaniques, de menuiserie, de tresse, de maçonnerie… dans nos environnements immédiats. Le plus simple est d’organiser des sorties avec les élèves pour qu’ils voient comment on fait ci ou ça. Comment la physique et les mathématiques sont utilisées tous les jours par des personnes qui n’ont peut-être pas été autant à l’école qu’eux. Il y a des Fablabs, des espaces ouverts à tous où les étudiants pourraient voir ce qu’on appelle une imprimante 3D, comment on fait des robots, comment les voitures sont fabriquées, etc. Je n’invente rien. Ce sont des habitudes qui marchaient bien mais qui sont abandonnées actuellement.

Les sciences n’existent pas pour compliquer la vie mais pour la simplifier le plus possible.

Auteur inconnu

Durant tout mon cursus scolaire, je n’ai jamais regardé dans un microscope. Simplement parce que dans mon collège de l’époque il n’y avait pas de microscope. Je ne sais pas comment sont les microbes et les bactéries ou comment ils se comportent. Il y a des vidéos et des photos mais ça n’a pas la même valeur que ce que je vais voir de mes propres yeux.

Selon moi, il n’y a pas d’apprenant nul ou taré. Ce sont des personnes à qui les cours n’ont pas été dispensées de la meilleure manière.

Kelvin Agentk

Montrer c’est toujours mieux que raconter. D’ailleurs qui, ici, a compris du premier coup ceci: “Un solide (s) dans l’espace est en mouvement…” Je me suis toujours demandé où était ce fameux solide. Même aujourd’hui j’ai du mal avec cette phrase. Les sciences sont complexes et s’il faut mal les comprendre, ce n’est pas demain la veille de la naissance d’inventeurs africains hein!

J’espère que cet article vous a plu. Si c’est le cas, dites-le moi dans les commentaires et partagez cet article avec vos amis via les boutons de partage ci-dessous. Merci et à bientôt!

Kelvin

18 réflexions sur « Là où l’école va mal »

    1. Yes, it is. I think that every single of us should share this message. The educational system has to be rethink and stakeholders should know and move for that. Thanks, for your reading Akogan.

  1. Les remarques faites sont très pertinentes. Notre système éducatif doit changer. Les élèves d’une même classe n’ont jamais la même réceptivité.
    Merci mon cher Kelvin d’exposer Clairement cet épineux problème qui mine l’école Africaine jusqu’à ce jour.
    Félicitations et bonne continuation.

    1. Merci beaucoup Mintongobai pour cette remarque. Si mon article peut aider à déclencher des choses chez les parties prenantes, alors ceci devrait être partagé. Une fois encore merci pour ta lecture et pour ton commentaire.

  2. “Si vous voulez changer le monde 🌍 alors changez l’éducation.” NELSON MANDELA.
    ✨Merci Kelvin pour cette ouverture d’esprit assez rare aujourd’hui.
    Le système éducatif (notre école) est en déclin total. Basé sur le modèle industriel et existant il y a moins de 2 siècles, il n’est pas adapté aux réalités de notre époque. Nous devons pouvoir concilier le modèle éducatif du temps de de Vinci et les nouvelles technologies qui sont juste incroyables. Fablabs,éducation finlandaise, école Montessori, Khan academy, ou encore Singapour je pense que certains comprennent qu’il faut changer les choses, et vite.
    ✅Très bon article 🙌🏻
    Comme Idriss Aberkane disait dans son livre Libérez votre cerveau 🧠 “ L’école ne capture pas la vraie vie, la vraie vie capture l’école”.
    Merci 🙏

    1. Nelson Mandela avait totalement raison. Il y a en effet plusieurs pays qui ont su revisiter leur système éducatif. A quand notre victoire? Après va-t-on nous reprocher le fait d’aller dans d’autres pays pour finir nos études? Il y a des systèmes, même en Afrique qui marche. L’Ethiopie le fait assez bien.
      Merci pour ton commentaire Dekelly. Je suis ravie que mon article t’ai fait réfléchir.

  3. Les sciences sont complexes et s’il faut mal les comprendre, ce n’est pas demain la veille de la naissance d’inventeurs africains hein! 😅😅😅 Tu as parfaitement raison. Il faut repenser le système éducatif. Les méthodes d’apprentissage

    1. Y ajouter des choses et en enlever d’autres. On a besoin d’appropriation scientifique aussi. Nous voulons que nos jeunes frères et sœurs puissent s’identifier à des scientifiques de leur propre communauté. Venons en aide aux étudiants et aux professeurs.
      Merci pour ton commentaire Juanitha

  4. Bonsoir Kelvin. Très intéressant et très vrai ton article.
    Mais il faut préciser que la classe 19 est une initiative de jeunes pour répondre à un problème urgent. Il s’agissait donc pour eux de réagir rapidement et de permettre aux élèves de ne pas désapprendre tout en continuant ce qu’ils ont commencé en début d’année.
    Je pense donc que ton article ou la solution que tu proposes devrait aller vers eux afin de leur permettre de se préparer, de réunir les fonds nécessaires et ainsi s’améliorer pour les années à venir.

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi Gaël. Il faudrait que cette initiative soit améliorée et répliquée. Je vais leur proposer ça et on verra bien ce que ça va donner.
      Merci Gaël

  5. bien pensé! Mais je crois que tout cela nécessite un réel investissement que les promoteurs d’écoles ou bien même les ministères de tutelle n’y pense pas vraiment… Mais plutôt je propose une amélioration depuis la maison pour aller plus vite. Faire assister les enfants à des scène qui décrivent ce qu’il apprennent par une théorie tellement sèche.

    1. Moi je pense que les décideurs sont au courant de tout ceci. Pourquoi ils ne le finit pas, je ne saurait le dire.Mon souhait c’est que cela soit fait le plus tôt possible et de la meilleure des manières.
      Merci pour ton commentaire Thierry

  6. Il faut vraiment qu’ils revisitent le système éducatif, l’améliorer afin de faciliter la tâche aux générations futures.
    Merci pour cet article. Courage !

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :